Sommaire

Manifeste

1/1/2023

Le logement est au cœur de nos vies.

Il constitue l’essentiel du patrimoine et de l’héritage, absorbe une partie importante des salaires et impacte fortement l’accès à l’éducation, à la santé et même à l’emploi. Devenir propriétaire est pour certains l’objectif d’une vie et pour d’autres le début d’une nouvelle. Parce qu’elle occupe une place centrale dans notre quotidien, l’accession à la propriété représente un réel enjeu de société.

Devenir propriétaire est le point de départ pour un meilleur avenir

La clé pour devenir libre financièrement

Devenir propriétaire, c’est s’affranchir de payer un loyer toute sa vie, qui constitue en moyenne 30% des dépenses du foyer. C’est aussi la première étape de construction d’un patrimoine. L’immobilier représente ainsi aujourd’hui les deux tiers du patrimoine des ménages français, mais il est aussi le premier facteur d'inégalité de patrimoine.

Graphique: Vie-publique.fr / DILA  Source: Insee, enquête Histoire de vie et Patrimoine 2017-2018

Avoir un « chez-soi » apporte non seulement de la sécurité mais procure aussi l’indépendance et la liberté nécessaire pour s'investir dans d'autres projets de vie. C’est d’autant plus vrai pour les prochaines générations dont le niveau de vie à la retraite est amené à diminuer.

Un facteur d’émancipation

Posséder son logement permet aussi de développer un réel sentiment d’appartenance au sein d’un quartier, d’une ville ou d’une région et de se sentir pleinement intégré à la société en tant que citoyen. Le lieu où l’on réside impacte directement notre accès à l’éducation, la culture, à la santé, et influe également sur les différentes rencontres que nous sommes amenés à effectuer.

Pourtant, l’immobilier est devenu inaccessible

Alors que les Français ont toujours eu un attrait pour l’immobilier, la part de propriétaires a reculé dans toutes les catégories d’âge depuis 1990 sauf chez les plus de 60 ans, principalement à cause de contraintes financières.

Le pouvoir d’achat immobilier a chuté

Beaucoup de Français ne peuvent pas concrétiser leur projet d’achat immobilier, à cause de la combinaison de deux facteurs : l’augmentation des prix, qui s’explique notamment par le manque de logements disponibles face à la croissance du nombre de ménages, ainsi que la hausse des taux d’intérêts, qui vient impacter fortement la capacité d’emprunt des ménages les plus modestes.

Un clivage générationnel s’est alors creusé entre ceux qui ont pu acheter un bien avant la hausse des prix des années 90 et ceux pour qui l'accession à la propriété est de moins en moins aisée. Inversement, ceux qui sont déjà propriétaires ont vu leur patrimoine augmenter régulièrement et peuvent même accéder à la multi-détention.

L’apport, catalyseur d’inégalités

Après les revenus, vient le problème de l’apport. Les banques exigent en moyenne entre 10% et 15% de la valeur du bien, ce qui bride de nombreux projets. Pour les jeunes actifs ne pouvant pas être aidés par leurs parents, emprunter est une mission devenue quasi-impossible. A titre d’exemple, 33 % des acquéreurs franciliens ont pu acheter leur logement grâce à leur famille via un héritage ou une donation.

Des difficultés supplémentaires pour ceux qui n‘appartiennent pas à la “caste” du CDI

Alors que plus d’un actif sur 10 travaille en tant qu’indépendant, les banques sont toujours réticentes à accorder un crédit à une personne qui n’est pas en CDI hors période d’essai, et ce, quel que soit le niveau de revenu et d’apport. Si vous n’appartenez pas à cette “caste”, votre chemin vers le crédit sera semé d’embûches.

En effet, pour les intérimaires, CDD, freelances, entrepreneurs voire certaines professions libérales, il vous faudra bien souvent d’excellentes relations avec votre banquier et un apport plus conséquent qu’un salarié en CDI pour espérer obtenir un prêt.

Hestia, le guide pour accéder à la pierre

Nous avons lancé Hestia car nous pensons que tout le monde devrait pouvoir accéder à la propriété. Nous œuvrons  pour construire une nouvelle voie vers la propriété, plus progressive, inclusive et flexible.

Nous permettons à nos clients d’emménager dans le logement de leurs rêves puis nous les accompagnons pour qu’ils puissent en devenir propriétaire dans les meilleurs délais. Nous les aidons à se constituer progressivement un apport et à  consolider leur situation financière, jusqu’à l’obtention du prêt bancaire. Plus qu’une simple alternative financière au crédit immobilier, Hestia apporte de la transparence et de la confiance dans un secteur où l’opacité règne souvent, du fait du nombre d’intermédiaires.

Nous voulons prouver qu’un modèle hybride entre la location et l’achat existe aussi dans l’immobilier et de démocratiser ce nouvel usage auprès de tous les foyers français et européens qui se trouvent bloqués dans leur projet d’accession au logement.

Nous avons ainsi créé Hestia pour réinventer l’accès à la pierre, afin de permettre à tous de s’émanciper et d’être libre financièrement.

L'essentiel en quelques mots

Pourquoi Hestia ?

Aujourd’hui, des millions de Français sont exclus de l’accession à la propriété car ils n’ont pas l’apport nécessaire ou n’ont pas le profil requis pour emprunter à la banque.
Nous avons créé Hestia, en référence à la déesse du foyer dans la mythologie grecque, pour rendre la propriété accessible à tous car devenir propriétaire est le point de départ pour un meilleur avenir.